01/06/2010

Historique

Menu Principal

 


 

Tout a démarré en 1975 le jour où Corneille Barca et Raymond Papaert, deux adeptes de cyclotourisme décident de fonder une section de cette discipline sportive au sein de l'Aurore Sportive de Saint‑Gilles. Club qui à cette époque se composait de plusieurs sections sportives et qui aujourd'hui ont malheureusement disparues.

Un comité fut rapidement constitué. Plusieurs amis et connaissances rejoignirent les fondateurs, citons notamment l'ineffable Prosper Van Lul et Alphonse Tayrnans qui seront pendant de nombreuses années respectivement le Président et le Trésorier ainsi que Edouard Delepeleere et Gérard De Vogelaer comme Directeur Technique. Quant au local du moment ce fut la Maison du Peuple qui était situé à la Barrière de Saint‑Gilles, lieu très connu de tous les bruxellois. Le succès fut rapide et une cinquantaine de membres s'affilièrent au club.

Sur le plan de la représentation, l'Aurore Cyclo a également connu un certain essor. En effet dès 1975 une affiliation était prise auprès de Fédération Travailliste de Cyclotourisme de Belgique. Fédération qui regroupait les clubs des provinces du Hainaut, Liège, Namur, Luxembourg ainsi que les villes de Bruxelles et Nivelles. Le club cyclotouriste, de cette dernière ville organisait sur le circuit automobile local plutôt des courses cyclistes de compétitions.

Par la suite R. Papaert et P. Van Lul ont même été appelés à l'exécutif fédéral pour assurer respectivement les mandats de Président et Directeur Technique.

Les activités du club furent sans conteste très nombreuses durant toute cette longue période. Au début de la fondation de l'Aurore Cyclo des sorties dominicales étaient organisées dont les départs s'effectuaient avenue du Parc, proche du local.

Mais le club ne s'est pas longtemps contenté des ces sorties, bien du contraire. Ces dernières furent très multiples. A savoir nos périples à l'étranger où nos cyclos prenaient la route en vélo vers Tilburg (Pays‑Bas) et Esch s/Alzette (G.D.Luxembourg) villes qui à cette période étaient jumelées avec la commune de Saint‑Gilles et ils étaient reçus par les édiles à l'hôtel des villes respectives.

Au début des années 90 le club a changé de fédération et a rallié la Fédération Belge de Cyclotourisme qui grâce à son calendrier plus fournis et au très grand nombre de membres affiliés a permis au club de prendre son essor et d'élargir le champ de ses activités.

Le club organise aussi un voyage chaque année. Les voyages ont été variés et ont emmené les cyclo vers des circuits cyclo touristiques en Ecosse, en France (à Sarras) et le périple en plusieurs étapes avec l'arrivée à Saint-Raphaël (Côte d'Azur), La Bresse (Vosges) et à Mornas avec au programme l'ascension du Mont Ventoux, en Italie à Pinarella di Cervia, en Bretagne, en Sardaigne, en Corse et de nouveau en Italie à Pesaro.

Depuis 2005, sous l’impulsion de son nouveau président, Pietro Sirigu, le club s’oriente de plus en plus vers les longues distances. Beaucoup de ses membres s’y essayent et beaucoup persistent. Ce sont les BRM (Brevets Randonneurs Mondiaux) qui ont des distances comprises entre 200 et 1200 km.

En 2003, déjà, Pietro Sirigu avait ouvert la voie en faisant son premier Paris-Brest-Paris, soit 1230 km en moins de 90 heures. C'était le précurseur car en 2007, ce sont 7 membres du club qui ont accompli le parcours et tous ont réussi.

En 2008, le club a renoué avec les voyages par étapes dont le mémorable Bruxelles-Nice de 1230 kilomètres fait en 7 jours. 

En 2008 encore, le club a innové en faisant en 6 jours de VTT la traversée des Pré-Alpes entre Grenoble et Sisteron en compagnie du club du Port de Bruxelles.

En 2009, le club continue a participé aux différents brevets autour de Bruxelles (même s’il y en a de moins en moins organisés à partir de Bruxelles même), continue à faire des cyclo-côteurs en Ardennes et continue à participer aux BRMs dans tout le pays. Question voyages, c’est encore une Ardéchoise et un Bruxelles-Aoste en passant par la Suisse qui est fait comme voyage par étapes long de 1091 km, avec comme point d’orgue le tour du Lac Léman en 1 jour.

En 2010, cela continue avec le superbe voyage Bruxelles – Barcelone en 10 jours et 1680 km effectués ainsi qu’un séjour en Guadeloupe.

2011 est de nouveau une année Paris-Brest-Paris et l’année est plus basée sur les nombreux BRMs prévus. Pietro Sirigu et André Vaneeckhout sont nos dignes représentants. Une Ardéchoise est malgré tout faite avec un autre club Bruxellois, les BBB.

En 2012, le club fait encore un voyage dans le sud du Portugal.

Ensuite, c’est un peu le repos du club pendant quelques années. Fin 2013, Pietro Sirigu se retire de la présidence et est remplacé par Jean Louis Van Obbergen.

En 2015, le club renoue avec les voyages, cette fois-ci dans la Drôme/Vaucluse, en faisant l’ascension du Mont Ventoux. En 2016, ce sera l’Aveyron.

Quant aux longues distances, cela continue. André Vaneeckhout a repris les organisations des BRMs. Depuis 2012 il en est à sa 3ème organisation de Bruxelles-Strasbourg-Bruxelles, soit 1200 km en moins de 4 jours, qui réunit toujours plus de participants.

En 2013, Patrice Martin, qui défend nos couleurs uniquement sur les longues distances est devenu Randonneurs de l’année, soit celui qui a fait le plus de kilomètres dans les BRM (pour Randonneurs.be)avec 7900 km.

En 2015, nouvelle année Paris-Brest-Paris, ce sont cette fois-ci quatre membres du club qui y participent : André Vaneeckhout, Patrice Martin, Pierre-Yves Rosoux et Alain Darville. L’année a été fertile en BRM en tous genres pour faire la préparation.

Comme la fédération belge de cyclotourisme a splitté, le club est maintenant affilié à la FFBC (pour les francophones) et à la VWB (pour les flamands). Les membres choisissent à quelle fédération ils s’affilient.

En 2016, André Vaneeckhout organise son 3ème Bruxelles-Strasbourg-Bruxelles.

 

 


 

Projet8.jpg

En tête, Pietro Sirigu et Gérard De Vogelaer, deux piliers du club.


Les couleurs des équipements de l'Aurore Cyclo ont à différents moments changé. En premier lieu le maillot fut de couleur orange pour ensuite passé par le bleu nattier, le bleu et jaune, le rouge et enfin le jaune et bleu.

 

Maillots Club.jpg